Découvrir, pratiquer, vivre la danse et les arts du mouvement à Saint-Étienne et dans la Loire.
Spectacles, stages, ateliers, écoles de danse, événements, rencontres entre publics et artistes.

Écrire à Info Danse Loire

SELECT m.id_motcle, m.libelle FROM motcle m, type_motcle t, asso_motcle_type_motcle s WHERE t.libelle='Menu-haut' AND t.id_type_motcle = s.type_motcle_id AND s.motcle_id = m.id_motcle AND m.etat='1' ORDER BY couleur;
< Retour

Danser à la Limonaderie


À Saint-Étienne, la Limonaderie est une école de danses, un lieu de stages, un studio pour des compagnies en création. Amateurs et professionnels se croisent et s’enrichissent mutuellement.


La manufacture des assoiffé·e·s de danse


 

Septembre 2018 : à Saint-Étienne, Manon Contrino et Toufik Maadi inaugurent un nouvel espace dédié à la danse : la Limonaderie. Amateurs et professionnels s’écoutent, s’observent, dialoguent, progressent par la vitalité de leurs échanges. Un projet résonne avec une ville cosmopolite et populaire.

 


Les photographies sur cette page sont la propriété intellectuelle de la Limonaderie....
« Au football, les amateurs connaissent les pros. Ils ont leurs modèles. Ils s’en inspirent pour progresser. Dans le spectacle, amateurs et professionnels s’ignorent la plupart du temps. La Limonaderie ouvre un espace pour que les danses amateures et professionnelles se découvrent, s’apprivoisent, s’enrichissent. »

 

À Saint-Étienne, Manon Contrino et Toufik Maadi achètent une ancienne limonaderie qu’ils aménagent en studio de danse. Première étape en 2017 : l’école de danse ouvre ses portes. Enfants à partir de 4 ans, adolescent·e·s, adultes y pratiquent des cours de danse classique ou contemporaine.

 

Dès son ouverture, l’école cultive la différence. En danse contemporaine, Manon Contrino s’appuie sur les techniques de Merce Cunningham, Humphrey Limon, Martha Graham, Alwin Nikolais : les fondamentaux de la danse contemporaine au XXe siècle. Elle y ajoute parfois une touche de hip-hop, de gaga, de flow, bref une palette urbaine qui donne un groove à la danse contemporaine.

 

 

Souffleurs de rêves.

 

Les photographies qui illustrent la page sont de Nico Moulin....
Avant une représentation, les élèves explorent le processus de création : comment expérimenter, composer, s’inspirer de chorégraphes, puis présenter une chorégraphie au public ?

 

Quant au spectacle qui clôture la saison, il s'écarte d'un gala de danse. Le 30 juin à L’Opsis de Roche-la-Molière, cent amateur·e·s présentent Souffleurs de rêves, une production artistique où se mêlent les styles et les générations.

 

Au cours de la saison, danseuses et danseurs amateur·e·s participent à des événements hors-les-murs : par exemple, avec une association d’aide à des enfants malades. Ils tournent pour des courts-métrages qui offrent un autre regard sur le spectacle.

 

Régulièrement, l’école accueille un·e chorégraphe pour un stage thématique. Le chorégraphe Ludovic Cobra a ouvert le bal cette saison avec un stage de danse contemporaine.

 

 

Vivier de créations.

 

La compagnie Beaver dam en résidence à la Limonaderie en 2018....
Une fois par mois, Manon Contrino encadre un atelier parents-enfants. Sa particularité : les enfants ont entre 2 ans 1/2 et 3 ans 1/2. La pédagogue, titulaire d’un diplôme d’auxiliaire de puériculture, axe l’atelier sur le développement moteur de l’enfant. Le mouvement s’insère dans un univers musical, avec des gestes qui créent la confiance : porter, balancer, câliner…

 

 

La Limonaderie accueille des compagnies pour des résidences de création chorégraphique. En échange d’une mise à disposition du studio, Manon Contrino et Toufik Maadi demandent aux artistes d’offrir un peu de leur temps aux amateur·e·s, soit par une sortie de résidence - répétiton publique -, soit par des ateliers. Adultes et enfants s’imprègnent de l’univers artistique d’une compagnie.

 

 

En 2017-2018, Beaver dam (Annecy) et Reso dancer company (Lyon) ont joué le jeu d’une rencontre fructueuse avec le public.

 

 

De Monistrol-sur-Loire à Wuppertal en Allemagne.

 

...
Enfin, La Limonaderie est le lieu de travail de Ballet 21, compagnie professionnelle fondée par Manon Contrino et Toufik Maadi.

 

 

Leur première pièce, Dazain, a tourné de Haute-Loire à Wuppertal en Allemagne, juste devant l'école de danse de Pina Bausch. Une seconde pièce, Les Coloriés, avec cinq danseurs, est co-produite par Le-Chambon-Feugerolles et Monistrol-sur-Loire. Ballet 21 organise un workshop à l’Opéra de Saint-Étienne lors du Rebond de la Biennale de la danse en septembre 2018.

 

 

Forte d’un projet complet et cohérent, Ballet 21 est repérée comme compagnie artistique émergente par la mairie de Saint-Étienne. À ce titre, elle bénéficie d’une aide au développement. À moyen terme, un deuxième studio de danse pourrait être aménagé puisque l’espace autorise des extensions dans le futur.

 

 

 

En 2018, le nord de Saint-Étienne accueille un pôle de développement artistique et d’action culturelle qui ravit les habitants.

 

 

...
La Limonaderie : 7 bis rue Jean-François Révollier, 42000 Saint-Étienne, Tél. 06 63 87 44 96.
Tram 1 et 2, station Chaléassières.

 

 

Contacts mail : La Limonaderie. EDMC danse. Ballet 21.

 

 

La Limonaderie abrite l’École de danse Manon Contrino (EDMC), les stages, les résidences de compagnies et Ballet 21 fondée par Manon Contrino et Toufik Maadi.

 

 

 

 

 

 

 

∿ ∿ ∿ ∿ ∿ ∿ ∿

 

Un tour de la planète Danse :

 

 

 

 

Info Danse Loire : explorer des lieux de danses, à Saint-Étienne et dans la Loire.